mercredi 21 janvier 2015

Une AI qui joue toute seule au poker mais LOL


Alors, résolu le poker ou pas ?
Quelle belle prouesse technologique !

Les médias spécialisés (ou pas d'ailleurs) et les chercheurs en intelligence artificielle se gargarisent ces jours-ci de la "résolution" du poker par l'ordinateur, le profane peut ainsi lire ici ou là que désormais l'ordinateur peut battre l'homme au poker.

Le lecteur lambda ne remarquera pas les détails et ne lira pas entre les lignes, et donc se détournera du jeu, si tant est qu'il s'y soit un jour interessé, ou alors ces lectures et affirmations "scientifiques" le conforteront dans l'idée que le poker n'a pas ou plus d'intérêt.
Difficile de bluffer une machine aux échecs ^^
Tu me vois venir (ou pas), j'écris ce billet pour remettre un peu de perspective pour d'éventuels lecteurs "égarés" par ces effets d'annonce.

Et bien non, l'ordinateur n'a pas résolu le poker en ligne ! et ne le résoudra sans doute jamais dans les variantes en No Limit voire dans les variantes à plusieurs joueurs.

Ce que une batterie de processeurs raffraichis dans un immeuble entier a réussi à résoudre, c'est une variante du poker très confidentielle, à savoir le Holdem Limit en tête à tête.
Autant dire un format de jeu auquel plus aucun joueur humain ne joue depuis bien longtemps pour 2 principales raisons :
1- c'est chiant à se tirer une balle
2- l'espérance de gain horaire est proche du néant même pour un joueur ou une entité automatique gagnant sur le long terme.

Il en résulte que cet "exploit" est une belle masturbation intellectuelle de chercheurs en quête de buzz, même si cela servira sans doute à améliorer certains algorithmes d'intelligence artificielle dans d'autres domaines où l'automatisation sert à quelque chose.

Par pitié débranchez ce pauvre bot car il ne trouvera jamais d'adversaire humain pour vérifier sa théorie(*), plus personne n'y joue au Head's Up Holdem Limit !!!
Allez, j'arrête mon fiel car j'ai fini par trouver un article un peu plus fouillé sur le sujet.

Voilà c'est dit, sur ce je retourne à mon bad beat rushing challenge ^^

Définition détournée:
(*)théorie: infusion de risière.





samedi 17 janvier 2015

Challenge Piano 2K - Semaine 2


Dimanche 11/01:
Session quasi à jeu sur la room où je poursuis ce challenge 6-max qui mixe DoN/MTT : 4 DoN gagnés sur 6, et pas d'itm sur les 3 mtts lancés en parallèle mais sans regret car sur 2 des 3 je me fais sortir sur un 80/20 et sur un 75/25, donc j'étais "dedans" comme on dit, mais le soft de la room était ingrat(*) avec moi !

Pour les Double or Nothing, le trafic est clairement insuffisant pour multitabler au niveau espéré pour la montée de bankroll, je pensais pouvoir jouer une vingtaine de sit and go par soir en nominal sur une seule room, mais il est clair que pour cela, il me faudra ouvrir une deuxième room.

Lundi 12/01:
Toujours pas d'ITM en MTT sur les deux tournois 6-max lancés ce soir (Le Totem et un deep à 5€), au niveau DoN on reste dans la lignée de dimanche avec 4 gagnés sur 6 joués.
Au final une session quasi à l'équilibre encore une fois.

Mardi 13/01:
Moins de réussite ce soir en DoN, seulement 3 sur 6 remportés. Pas de Totem ce soir car j'avais décidé de jouer mon ticket 50€ sur le Top50, ainsi qu'un 20€ sur Unibet 6-max aussi mais "hors challenge", résultat j'ai pris de belles horreurs contre de beaux fishs, ce qui m'a limite mis en tilt pour la fin de session DoN ...

Jeudi 15/01:
Session exclusivement DoN, avec un résultat positif de 6 gagnés sur 8 en mixant encore les buyins 3 et 5€

Une semaine avec un résultat positif sur les DoN (17/26), mais aucun ITM sur les MTTs ce qui m'énerve quelque peu car cela commence à durer (série de 16 en cours).

Définition détournée:
(*)un ingrat: personne de petite taille ayant quelques kilos en trop

vendredi 16 janvier 2015

Des perfs à 5 chiffres pour 2 potos blogueurs


Magnifique !
Parce que çà fait plaisir de voir perfer des potos qui pour l'un d'entre eux n'en est pas à son coup d'essai, et puis parce qu'ils m'ont fait vibrer, je ne peux m'empêcher de mettre à l'honneur Fred Brunet dit D8 ou plus récemment Chloée (je vous rassure il n'a pas changé de sexe aux dernières nouvelles en tout cas ^^), et un ancien collègue blogueur Micka dit IFU (pour info : son ancien blog).

Les deux claquent une perf à 5 chiffres pendant les Winamax Series, le premier terminant 2eme de l'event 32 (voir les détails sur son billet de blog), alors qu' IFU finit 7eme de la table finale du Million Event hier soir, et qu'il récolte les honneurs de l'article de Club Poker !

Pour avoir suivi le dénouement de ce tournoi depuis les demi-finales, un des favoris logiques Christophe "Elsagio" Lesage (au passage vainqueur du FPT 2011) a rendu les armes 12ème contre un joueur on va dire fantasque qui cherchait une ventrale hypothétique(*) contre les Rois d'Elsagio, et trouva finalement un As comme magic river.
Ce même joueur continua à chatter pour terminer finalement 4eme pour un gain de près de 90.000 euros après deal à 4 ... 

Allez comme je suis sympa avec les sharks de winamax je vous donne son pseudo pour aller vous renflouer sur les tables de cash game hautes limites : cherchez "Forced" mais faites attention quand même qu'il ne "force" pas trop son talent car winamax a l'air de bien l'aimer ^^
Ils étaient là les papas !!
A noter qu'il restait quand même sacrément du lourd lors de cette TF, car un certain Laurent "barbapapalo" Polito rafle le plus gros gain du soir après deal.

Définition détournée:
(*)hypothétique: il mise à hauteur du pot et semble agacé.