jeudi 30 octobre 2014

Viva Arena Poker Camp - côté détente

En dehors du poker, la Costa Brava au mois d'Octobre rappelle le goût de l'été en France, avec des températures dépassant les 25°C et des panoramas comme ceux-là : 

La promenade du front de mer à Lloret

Il est pas bien là Papa ?

Un peu en retrait du front de mer, sympa aussi les déambulations en ville







L'hôtel Anabel dans lequel nous étions logés est un grand hôtel 4 étoiles moderne et "familial" avec piscine extérieure et intérieure, spa, hammam et jacuzzi.
 
Également un service de bar offrant les fameux mojitos, ainsi que d'autres facilités comme des terrains de pétanque(*), pingpong etc ...

Évidemment
Vue sur la terrasse du bar couverte le soir, et la piscine extérieure

La cérémonie de clôture des activités Poker ayant lieu le vendredi soir, nous devions quitter l'hôtel le samedi matin avant midi, le programme était le suivant : direction le nord et Figueres pour une visite culturelle au théatre-musée Dali
Des oeufs sur le toit et des espèces de merdes dorées sur les murs,la déco extérieure est disons-le "spéciale" ^^

Le deal pour trainer nos enfants dans un musée était que l'après-midi fusse consacré à la plage, mais il s'avéra que la mise en scène des œuvres du maître du surréalisme captiva notre jeune progéniture.

Il est vrai que les différents espaces du musée projettent les visiteurs dans des mondes au delà du réel (qui a dit surréalistes ?).


Derrière l'objectif du portable, d'autres réalités se révèlent ... bluffant
Un ciel représentant un Dali à tiroirs
Jeux de projections dans l'espace

Oh Busty ! ^^

Bon, je me rends compte que nous sommes le 30 Octobre, je ne vous ferai donc pas l'affront de mes photos de plage, mais sachez que la séance balnéaire de l'après-midi fût la meilleure de l'année !!

Voilà, c'est tout pour cette virée en Catalogne, vivement la prochaine même si ça va être compliqué de revenir hors vacances scolaires pour l'Arena VI du 7 au 11 Avril 2015.

Définition détournée:
(*)pétanque: la flatulence prend son temps.






dimanche 26 octobre 2014

Viva Arena Poker Camp - côté poker

Pour commencer, on va discuter poker car je sors d'une superbe semaine à l'Arena Poker Camp, avec beaucoup de temps de jeu live, de belles structures à jouer dans une salle de casino magnifique pour la pratique de ce jeu.

Je m'étais qualifié il y a quelques semaines via un satellite online Unibet pour seulement 20€, et j'avais réussi à emmener toute la famille sous le soleil de la Costa Brava, chacun a donc profité au maximum de sa semaine, et cette configuration m'aura plutôt bien réussi.

C'est parti pour le résumé de mes tournois :


Grigri prêté par le fiston
1er Main Event : le Diamond
 Superbe structure et belle rencontre notamment avec Javapoke le blogueur qui touche une quinte flush royale dès le niveau 2 (son CR à lire sur son blog)
Pas facile de bouger à la première table car un bon joueur fantasque fait le show.
Je conserve néanmoins un tapis qui oscillera entre 30k et 50k jetons.

Retour de dinner break on continue à jouer solide sans risque jusqu'à la fin du day1 avec 22bb grâce essentiellement à la structure. 
Day2 je touche 2 fois les rois (1 fois pour prendre les blindes...) et 1 fois les As, ce qui me permet de remonter à la moyenne à 40 joueurs restants.
A 30 joueurs (20 itm), je joue mon premier flip en étant couvert contre Lola Marques, une voisine semi-pro de Grenoble, ça passe en chattant la quinte à la river !
Je craquerai la bulle en gagnant 2 autres flips d’affilée.
TF je suis 3eme tapis mais il n'y a pas beaucoup d'écart et tout le monde est entre 10 et 20 blindes.
Lola perd un gros coup et tombe à 2bb mais remonte en 2 coups en chattant comme une pro (^^).

Main suivante elle open boite ma grosse blinde avec KQ je paye avec AQ mais perds le 70/30 dommage.

Au fond à droite la TF, Nicolas ^^
Me reste 4bb 1/2 je laisse passer un tour, une relance en mp, Lola boite je paye avec AKo tout comme le relanceur initial qui a AQo, malheureusement Lola a QQ et gagne, je sors 9eme un peu déçu les cartes n'ont pas été favorables en TF mais rien de scandaleux, très content de mon tournoi.

le Gran Casino de Lloret
2eme Main Event : le Gold
Ça va moins rigoler mis à part une couleur que je me contente de check-call contre un joueur agressif en pampa.
Le tournant se passe aux alentours du 6eme niveau, j'ai environ 45bb et je paye une relance utg avec K9s au hijack, c'est juste payé par la sb
Flop multicolore K9x, la dame en début de parole donk bet assez cher (2/3pot je crois) et fait fuir le relanceur initial, je relance petit et suis payé.
Turn un blank qui n'ouvre aucun tirage, nous checkons tous les deux (erreur peut être ?).

River très moche : une dame.
La femme tapote(*), je n'ai aucun intérêt à miser et nous dévoilons chacun une double paire max KQ chez madame qui repasse devant moi à la rivière.

Un peu frustré de ce coup je rumine et me laisse tomber a 24bb au niveau 500/1000, le désert de cartes ne m'aidant pas non plus.

Le bar était là pour me consoler
A 24bb j'ouvre 88 au hijack et suis le premier a relancer à 2bb, la dame en sb toujours la même me paye juste et on est encore en face à face.

Baby flop hauteur 7, et redonk bet de quasi la hauteur du pot ...
11bb au milieu il m'en reste 22, 2 options fold ou boîte, je prends la plus agressive et madame tank 2 bonnes minutes en préparant sa pile...
J'espère encore un A7 en face quand j'entends call et vois une paire de dix me crucifier ... nice hand m'dam mais à mon avis pas très bien jouée de bout en bout enfin si puisque ça gagne ^^

Jour4 Side event : le Sniper
Structure beaucoup plus rapide avec des niveaux de 15min, normal pour que ça tienne en moins de 10h de jeu, mais cela reste très jouable pendant les 6 premiers niveaux.

Un désert de cartes très long me permet de catégoriser le chip leader de la table comme large agressif aimant mettre beaucoup de pression sur la table, très bon joueur d'ailleurs.
Mais avant de l'affronter je trouve une paire de dames au bouton : gros souci le relanceur initial est la serrure de la table (AK/KK+) et il ne me reste déjà à ce moment là plus que 18bb ... Le plan est un call pour espérer un flop sans roi ni as et envoyer.
Vœu exaucé au delà du plan puisque la croupière m'offre un sublime Q33.
Je check pour voir le vieux monsieur m'envoyer un cbet de 3/4 du pot.
Un peu d'acting et puis push, c'est payé sans surprise par KK, pas de 2-outer et je double.
Main suivante contre l'ami chip leader, j'ouvre pp3 à 2.2bb qu'il paye en grosse blinde.
Flop tout à cœur QJ8 et le jeu d'acteur commence : il regarde ses cartes en annonçant vérifier qu'il a bien un cœur et nous checkons de concert.
Turn un 2 de trèfle, nouveau check.
River un 10 de cœur et cette fois grosse pression il me demande 2/3 du pot en me baratinant une tonne comme il l'avait déjà fait à un autre joueur de la table.
Je tank un long moment quand il me sort tu ne peux pas me payer avec ton 3 de cœur.
Nice read sir, je lui dit justement si rien que pour voir une quinte flush et ton 9 de cœur.
Bingo c'était bien un gros bluff et je monte bien au dessus de la moyenne alors que la table casse.

2eme table bien plus facile avec de bonnes mains de départ aussi ça aide ^^
Avec également un joueur assez faible du style cachalot agressif, qui m'offrira son tapis en ayant payé un gros 3bet preflop avec 9To, et qui me surelance à tapis au flop alors que j'ai touché top brelan de dames (flop QTx de mémoire), le 8 turn me fait craindre une quinte de l'espace mais non.
Vers 40 joueurs restants, la structure me rattrape et je dois jouer un flip couvert ATo vs 99, je touche un dix à la rivière, le scénario du Diamond semble se redessiner ^^
Retour de dinner break, la quinzaine de blindes devant moi me permet de tenir jusqu'à la bulle qui revient au chip leader de ma première table, bien dommage pour lui, il aurait mérité de faire une perf.
Comme à la roulette à partir des ITMs
Le reste du tournoi se résumera en un concours de push or fold, je gagnerai mon premier 60/40 contre François Dur en demi-finale, mais perdrai le second en table finale contre le futur vainqueur du side.

Côté poker je suis donc très satisfait de mon jeu de mes flips ^^ et de mes résultats : deux tables finales en trois tournois qui donnent une 8eme place au classement général sur 200, pas mal pour une première participation ^^

Les deux grands gagnants d'un package Unibet Open
Je repars avec quelques sous directement engloutis en mojitos, pressions et shopping féminin, mais surtout un package Arena Poker Camp VI qui se déroulera au printemps 2015.

De belles rencontres pokeristiques plein la tête également, avec coach Philouzof qui était bien en place à tous les niveaux même si le blanc espagnol était un poil trop sec ^^, Nicolas Dervaux au four et au moulin avec toute son équipe très soudée et tous très sympas, Lola Marques qui sait faire profiter les joueurs amateurs de son expérience, François Dur très solide à table (on a lutté short stacks à la même table en révisant les ranges de push or fold, très instructif !), et pas mal de joueurs amateurs et passionnés comme moi, dont Javapoke un confrère de la plume virtuelle.

Séjour à refaire très certainement, en visant un ticket DSO ou pourquoi pas le package Unibet Open ?

Définition détournée:
(*)tapote: en tout cas pas la mienne avec ce move.

mercredi 15 octobre 2014

ARENA J-6

Le séjour Poker-Vacances de Toussaint approche à grands pas, et j'ai hâte de tater dans le désordre : de la piscine, du mojito, du jeton, des conférences de Philou Coach, Lola la voisine, Nicolas Dervaux ou encore François Durrrrrrrrrrrrrr.

Toute l'équipe de l'Arena Poker Camp est à fond pour cet évènement qui s'annonce sous les meilleurs auspices.

Plouf, 25°C et grand soleil annoncés
L'hôtel Anabel(*) a l'air au top, la résa de parking est faite, on est serein ^^

Avec la petite famille nous avons prévu de prolonger le trip à Barcelone le samedi puis remonter la Catalogne par Figueres le dimanche.

A nous la Sagrada Familia et le musée Dali, Géo en poche ! 

Je vise le gros cash pour me payer une flêche ^^
Musée Dali à Figueres, chouette non ?



Bref, tout devrait bien se passer, et ce blog de reprendre quelques couleurs avec photos et compte rendus (surtout si je perf au mojito pong ahahah)


Playaaaaa !
Vamos !

Définition détournée:
(*)Anabel: méééé Diana