lundi 12 mars 2012

Adieu Kilimandjaro et mon ami Elephant


Soirée MTT ce dimanche soir, avec un quarté Génération Sharks DLPT, Super9, Formule 5000 et enfin Sunday Surprise pour se détendre à grand coup de tapis dans le groin.


Passé complètement à côté du Génération Sharks, je vais me castagner avec un aggro pas maladroit sur le Super9. 
Il faut dire qu'il était énervant, il me prenait une tonne en ayant minimum double paire lorsqu'il overbettait contre moi, et redistribuait aux autres avec des bluffs foireux toujours avec son move à la con d'overbet river ...
Finalement je le laisserai grinder tranquille, mais terminerai dans le ventre mou sur un coup un peu malchanceux : tombé à moins de 15 blindes, je relance paire de 9 au cutoff, payé par la grosse blinde. Flop XXT, je décide de prendre la voie check-TDLG, et suis payé par moins bien (AQs), évidemment une dame viendra sceller mon sort à la rivière.

Côté F5000, du grind tranquille pendant 2h, puis 2-3 coups mal joués me font descendre short stack lorsqu'il ne reste que 60 joueurs pour 40 places payées.
Au petit jeu du push or push, je prendrai une première fois l'AKs de la grosse blinde dans les ratiches, pour finir sur un anectodique 15/25/32/28 du haut de ma demie-blinde restante (ils se sont mis à 3 pour m'achever les salauds).

Venons-en au clou de la soirée, le Sunday Surprise, tournoi sur lequel je ne comptais pourtant pas vraiment au début, tellement sa structure est ignominieuse.
A la gagne un superbe voyage pour deux en Tanzanie au pied du Kilimandjaro et en safari pour découvrir les gros bestiaux locaux, et accessoirement les 11k€ pour les faux frais ^^
Plus de 7000 gnous en liste, et un tournoi qui se passe pas trop mal, sans trop de risques mais sans toucher de grosses mains non plus. Pas grave, aucun joueur dangereux sur mes tables, sauf sur la dernière où je jouerai .maju. dans plusieurs coups un peu plus "tricky".
Vers 23h30 tout s'accélère, et je double mon tapis pour entrer dans le top100, assis sur une montagne de 20 big blindes lorsque la moyenne plafonne à 15 (joie des structures "populaires" pour récréatifs ...).

Évidemment je commence à lorgner vers le haut du prizepool, mais avec 20 blindes, pas question de rêvasser, il faut prendre des risques. 2-3 open raises à tapis ou quasi passent sans résistance, puis j'ai un choix cornélien de payer ou pas un tapis avec paire de 7.
Arf ... j'en suis à ce moment à 12 blindes, mais avec 5 vilains à parler après moi, pas top ... pas sûr que la théorie(*) de la prise de coin flip, si elle existe, justifie un call ici.
Je décide de laisser passer ma chance, et pour je ne sais quelle raison c'est avec JTs que je vais engager mon tapis sur la main suivante en me committant par ma relance préflop, va comprendre Charles ...
Je fais face à AQo qui m'isoraise à tapis et pas de miracle, le gnou a raison de moi et les lions me regardent agoniser en se marrant comme des éléphants :(

243ème au final, soirée remboursée, on s'en contentera.


Définition détournée:
(*)Théorie: breuvage asiatique.

6 commentaires:

  1. eh ben, tu joues un max... et madame supporte ? transmets-lui mon bonjour ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas si tant, je me limite à 3-4 soirs maxi par semaine, et puis le dimanche avec la surprise du sunday, j'ai carte blanche ;)

      Supprimer
    2. donc tu joues 5 fois par semaine... ah ouais, pas si tant comme tu dis ! :p

      moi aussi, je fais si tant de sport, 6 fois/semaine en moyenne... ;)

      Supprimer
  2. dommage, une perf sur ce donkament aurait pourtant fait plaisir a Madame :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est sûr, j'aimerai imiter le Gum ;)

      Supprimer
  3. zut, mais il fait froid sur la montagne, attends un beau package au bord de mer :)

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?