jeudi 2 juillet 2015

WSOP J3 efforts non récompensés

En fin de matinée je rejoins une partie de la team Winamax en compagnie d'une vingtaine de qualifiés comme moi pour un brunch au Gold Coast.
Je sympathise rapidement avec Eric qui a remporté le même package que moi sur le championnat Grenoble Poker.
Lui jouera l'event #62 un tournoi au format knock out où chaque adversaire éliminé rapporte 500$.

Retour au Rio pour entamer le jour2 de l'event #61, cette fois j'entre par le côté officiel et la non moins officielle montée des marches :


Il me reste 25 big blindes et encore plusieurs heures à jouer pour espérer être payé car il reste 1000 joueurs pour 468 payés et je suis positionné dans les 700emes.

Les premiers coups où j'engagerai des jetons seront cruciaux car soit je regagne de la profondeur soit je tombe dans la zone dite de push or fold, où la patience et la science du flip priment.

Je vais voir en tout et pour tout 4 mains jouables au milieu d'un océan de merguez.
Paire de dames qui me permet de doubler en début de deuxième niveau.
Paire de valets 2 fois, je gagne les 2 coups mais cela me permet juste de rester à flots.
Enfin paire de 3 que je vais jouer aggressivement au 4eme niveau alors qu'il ne me reste que 15 blindes, je surrelance à tapis le premier relanceur mais c'est la big blinde qui me revient dessus, oups pas bon et effectivement il montre une paire supérieure (les dix mais les As c'était pareil).
Pas de miracle et je sors dans les 640emes sur plus de 4000, encore assez loin de l'itm.

Suite du programme, je file au MGM pour réserver des places pour le spectacle Kâ et accessoirement boire une bière avec le collègue grenoblois qui a bust aussi.

Ensuite, petite balade autour et dans le Venetian avec notamment le spectacle pyrotechnique exterieur devant le Mirage(*), pas étonnant qu'il fasse une chaleur d'enfer dans cette ville vu que toutes les 1/2h ils balancent du gazoil enflammé dans l'air ^^


Demain au programme : rail d'Aurelien Guiglini et Yorane Kerignard à 2 places du premier bracelet français, et Voodoo party Winamax le soir sur le toit du Rio !

Définition détournée:
(*)mirage: mi désespoir,  mi vieillesse ennemie ...

4 commentaires:

  1. Oui apparemment ça fait même doublement envie ;-)
    Next year avec toute la team !

    RépondreSupprimer

Un petit mot ?